Des enfants ultrasensibles génétiquement modifiés pour le combat.
 

Partagez | .
 

 Sur le chemin entre la légende et la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Gaia
Un mort ne l'est jamais

Messages : 41
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Eelut : Bonnie, un écureuil
Âge du personnage : 14 ans et demi
Section: Spéciale

MessageSujet: Sur le chemin entre la légende et la vérité   Mer 21 Nov - 8:42

Je quittais précipitamment le groupe des élèves de ma section. Je n'avais pas envie de m'attarder sur le sujet qui pourrait alimenter les jalousies des autres.
Je suis arrivée depuis peu, et pour la première fois de ma vie, je me fais des amies. Il serait dommage de gâcher des amitiés encore neuves en répondant à des questions à sujet sensible. En effet, tout le monde m'interroge sur la maîtrise de mes pouvoirs, mais je ne veux pas en parler: de nombreux élèves ont encore du mal tandis que je maitrise les miens sans difficultés. Et Bonnie était un excellent Ealut.
Une des filles, que je reconnus pour être une personne que je n'avais jamais approchée tant elle était prétentieuse, me rattrapa en un éclair, et elle me dit qu'elle avait vu que j'avais des facilités, et que je en devais pas faire ma pimbêche. moi? Pimbêche? Rien que le nom me donnait envie de rire....Sans parler de la comparaison évidemment. N'en parlons même pas. Je fis comme si je ne l'avais pas entendue. Puis, d'un air de défi, elle prononça une phrase qui me fit tourner la tête:

–Toi qui es amie avec les morts, tu n'as qu'à aller au lac hanté papoter avec eux! prouve nous que t'es douée! Personne ne s'y aventure!

Ah oui? Je ne crois pas aux légendes. Encore moins à celle qui dit qu'une femme-poisson est morte dans ce lac. Elle me met au défi d'y aller, me prenant pour une trouillarde? Elle va avoir de mauvaises surprises dans ce acs... Je lui rend son regard, sauf que le mien est glacial. Je lui répond sèchement:

-Si c'est un défi, il est relevé. Attends-toi à avoir une mauvaise surprise...

La fille ricana méchamment, et lâcha d'une voix aigre, faisant exploser de rire sa bande stupides d'amies et agacer mes copines:

–Bon bah, vu qu'il va bientôt faire nuit, j'irais demain matin voir ton cadavre étendu près du lac dans ce cas!

La fureur me fit crisper les poings, mais gardant ma dignité et mon sens de la répartie, je rétorquais avant de tourner les talons:

-Mademoiselle est trop lâche pour affronter les sombres ténèbres de l'obscurité? Je ne m'en doutais pas!

Puis j'avançais d'un pas décidé vers la forêt. En quelques minutes, il faisait déjà nuit noire. La lune se cachait derrière les nuages, de quoi faire pâlir n'importe quelle personne appartenant à la catégorie des trouillards. N'y appartenant pas, je continuais mon chemin. J'arrivais rapidement devant un lac. Il n'y avait rien d'étrange près de ce lac, ni aura mystérieuse, ni spectres...J'allais toucha l'eau du bout de mon doigt lorsqu'une voix autoritaire, que je reconnus pour être celle d'un professeur, mais que je n'avais eu, se fit entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mlle. Karmin
Foudroyante

Messages : 12
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 18
Localisation : En train de faire cour. XD

Feuille de personnage
Eelut : Cheval, Macaron| Prochainement
Âge du personnage : 29 ans
Section: Psychique

MessageSujet: Re: Sur le chemin entre la légende et la vérité   Jeu 27 Déc - 8:21

Sur le chemin entre la légende et la vérité.
Ou comme quoi, 'faut jamais se tromper entre la gauche et la droite, ça change souvent la destination.


- Concentre-toi Hugo !
Mon élève lança sa boule de feu et manqua son camarade mais de peu.
- Bien c'est mieux, mais centre ton esprit plus sur ton objectif que sur la taille de ta boule de feu pour le moment. Simon, pense à n'utiliser ton bouclier que lorsque tu es sûr de ne pas pouvoir éviter son attaque, comme ça tu pourras t'économiser, compte tenu de ton problème. Je vais voir Camille et Laura, continuez comme ça !
Les deux filles se livraient bataille silencieusement, comme je le leur avait ordonné. Sans un mot, Camille s'éleva lentement et commença à zigzaguer dans les airs en évitant les attaques de Laura qui la bombardait d'étoiles épineuses.
Les tirs de la jeune fille étaient précis mais la petite brunette esquivait agilement et continuait de la narguer.
Je murmurai quelques mots à l'oreille de Laura et la blondinette ajusta ses tirs. Bientôt, elle anticipait les déplacements de Camille et finit par la toucher.
La gamine porta sa main à son épaule en grimaçant. Elle commença à descendre, je m'approchai lorsque plusieurs grosses étoiles me frôlèrent et foncèrent vers Camille. Sans attendre je lançai mon pouvoir.
Les boules de pics disparurent purement et simplement, foudroyées.
Je me retournai.

- Pourquoi as-tu fais ça ?! Tu es folle Laura ! Tu l'avais eu, tu avais gagné !
La gamine avait l'air mortifiée.
- Pardon Madame je n'ai pas fait exprès ! J'ai perdu le contrôle !
Je ne m'attardai pas et m'approchai de Camille. Je lui demandai si elle allait bien et c'est les larmes aux yeux qu'elle me répondit par l'affirmative. Je l'envoyai à l'infirmerie, accompagnée par sa camarade.
Je m'approchai d'un autre groupe de deux lorsque la cloche retentit.
Je soupirai, récupérai mes affaires, mit un morceau de chocolat dans ma bouche et me dirigeai vers la sortie. Une voix retentit dans le couloir :

–Bon bah, vu qu'il va bientôt faire nuit, j'irais demain matin voir ton cadavre étendu près du lac dans ce cas!
Euh, non mauvaise idée là. Je ne crois pas que ce soit intelligent de pousser quelqu'un à faire... quelque chose de dangereux apparemment. Une voix furieuse répond :
- Mademoiselle est trop lâche pour affronter les sombres ténèbres de l'obscurité? Je ne m'en doutais pas!
L’obscurité n'a rien à voir avec les ténèbres. Les ténèbres, c'est le mal.
L'obscurité, c'est l'ombre de l'orage, lorsque le soleil n'est plus là. Et la nuit n'est pas le mal non plus, c'est quelque chose d'essentiel dans l'équilibre de la vie.
La fille en question se dirigeait vers la sortie. Je ne pouvais laisser une élève se rendre dans un endroit dangereux si j'en croyais les paroles désagréables de l'autre.
Je la suivis donc, curieuse tout de même de savoir où elle se rendait en esoèrant pouvoir intervenir avant que le danger n'apparaisse.
Le lac. Évidemment, j'aurai dû m'en douter. Cet endroit attirait beaucoup d'agitation parmi les élèves d'IT.
La jeune fille ne semblait pas s'inquiéter de ces dires et avançait d'un pas sûr vers ce lieu maudit. Moi-même je connaissais l'histoire et ne m'y rendais jamais.
La voilà qui s'arrête devant l'étendue d'eau. Ne trouvant rien alentour, elle se pencha vers l'onde trouble et mon sang ne fit qu'un tour.

- Stop jeune fille ! Recule ! Cet endroit n'est pas pour les élèves, ni pour les professeur, quelqu'en soit la raison. Il fait nuit et ce n'est pas le moment de jouer les aventurières juste pour le bon plaisir de quelques gamines qui croient aux légendes ! Soit plus intelligente qu'elles.
L'histoire qu'elle connait aussi bien que moi n'est pas une légende et est bien réelle. La femme-poisson s'est révoltée contre Intensive Training et s'est réfugiée ici en fusionnant avec son Eelut. Ceci a été mis au rang de légende pour ne pas faire peur aux élèves ou les inciter à la révolte.
Je soupire longuement. Il faut faire quelque chose contre les expéditions exploratrices des élèves, ça devient plus possible.

_________________
Le cheval, le cheval, ça m'a pris très tôt, le cheval, le cheval, je trouvait trop beau : d'aller au galoooooooop !! :7e4a:
 


Dernière édition par Kim Ricci le Ven 1 Fév - 2:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Gaia
Un mort ne l'est jamais

Messages : 41
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Eelut : Bonnie, un écureuil
Âge du personnage : 14 ans et demi
Section: Spéciale

MessageSujet: Re: Sur le chemin entre la légende et la vérité   Ven 11 Jan - 23:44

(désolée c'est extrêmement court et j'ai mis du temps à répondre, mais j'avais beaucoup de rp's sur TDLFR)

-Stop jeune fille ! Recule ! Cet endroit n'est pas pour les élèves, ni pour les professeur, quelqu'en soit la raison. Il fait nuit et ce n'est pas le moment de jouer les aventurières juste pour le bon plaisir de quelques gamines qui croient aux légendes ! Soit plus intelligente qu'elles.

Je me retournais. La professeur était inquiète. Je peux comprendre. Mais moi, je ne crois pas aux légendes. D'ailleurs, cette légende, je ne la connais pas. Je sais juste qu'une femme poisson serait morte dans ce lac. Ben voyons, et puis quoi encore? Bientôt, on nous dira que le Dieu Tout-Puissant n'est autre qu'un canard bleu à petits pois rouges. Donc je ne vois pas pourquoi elle s'inquiète pour moi. Serait-ce pour un éventuel danger d'animaux rôdant dans les bois alentours? Aucun problème là dessus, elle peut être rassurée, je ne les craint pas, et je sais parfaitement me défendre. En plus avec mes nouveaux pouvoirs...Il ne restera que de la pâtée d'animaux. Je les ramènerais à la cuisine, comme un trophée que l'on pourrait manger. Bon d'accord, je dois paraître un peu folle. Je vous assure que je ne le suis pas! Gare à celui qui oserait dire cela!
Je me rend compte que la professeur semble attendre visiblement une réponse de ma part. Rassemblant tout mon respect, je lui dit:

-Oh Madame, détrompez-vous. Je ne le fais pas comme les apparences pourraient le démontrer, pour l'autre imbécile, mais bien pour moi. Je en crois pas aux légendes, et d'ailleurs, je ne connais pas celle-ci. Rien ne me semble dangereux ici.

Je me penchais vers le lac, et le contemplait, fascinée. Sa surface lisse ondulait par moments, et l'eau était très claire. Je n'avais jamais vu ça. Rien ne troublait cette eau paisible.
Je m'assis près de l'eau, savourant ce moment. Je devrais revenir plus souvent, ce lieu est vraiment un très bel endroit de détente.
Je décidais de tenter le tout pour le tout, et plongeais ma main dans l'eau. Je vis la professeur horrifiée. Et j'entendis un chant mélodieux qui voulait m'entraîner vers le fond. Super.
Je retirais mes doigts, et soupirais. Maintenant, une prétendue sirène voulait me charmer. Fantastique. je crois que je vais me contenter de rester assise près du lac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mlle. Karmin
Foudroyante

Messages : 12
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 18
Localisation : En train de faire cour. XD

Feuille de personnage
Eelut : Cheval, Macaron| Prochainement
Âge du personnage : 29 ans
Section: Psychique

MessageSujet: Re: Sur le chemin entre la légende et la vérité   Mer 6 Mar - 1:06

Elle est tarée. Cette fille est complètement tarée.
Mais bon sang, quand est-ce que les élèves comprendront que si un prof lui dit de ne pas faire une chose, c'est qu'il ne faut vraiment pas la faire ?
Jamais, hélas...
Je grimace. J'ai été comme ça moi aussi... Moi aussi je suis venue là, moi aussi j'ai mis ma main dans l'eau... Non je ne veux plus y penser...

Je l'entendis chanter. La femme chantait. Cette mélodie me rappelait vachement de souvenirs. Oh la la, non, ne plus y penser, c'est le présent là. Et maintenant, je suis en pleine possession de mon don, ce n'est pas pareil.
La jeune fille retire sa main. Ma grimace s'étire encore plus sur mon visage. C'est pas ça qui va l'arrêter ma p'tite. Il va falloir assumer ta connerie maintenant...
J'armai mes mains. La foudre parcourant mes doigts me grisait (j'adore vraiment ça, j'ai l'impression d'avoir le pouvoiiiiir !) mais rien ne sortit du lac. Pas la moindre éclaboussure, pas le plus rond dans l'eau.
Il n'y avait que le calme habituel. Ce calme plat qui m'avait séduite autrefois. Elle a de la chance.

Je ne pouvais rien expliquer à cette jeune fille. Ce n'est pas à moi de le faire. Si les dirigeants d'IT ont décidés de garder cette histoire au rang de légende c'est qu'il y a une raison.
Et de toutes façons, je me voit mal expliquer ça à cette jeune fille..

Je m'approche et m'assois à côté d'elle au bord de l'eau.


- Moi aussi j'aime ce lac... c'est ton don qui rend les autres jaloux comme ça ? J'ai l'impression de me voir à travers toi...

Pleine de nostalgie, je ne fais même pas attention à la réaction de la jeune fille. Je fixe mon regard sur le seul truc qui dépasse de l'eau, un roseau solitaire sur le rive.


_________________
Le cheval, le cheval, ça m'a pris très tôt, le cheval, le cheval, je trouvait trop beau : d'aller au galoooooooop !! :7e4a:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Gaia
Un mort ne l'est jamais

Messages : 41
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Eelut : Bonnie, un écureuil
Âge du personnage : 14 ans et demi
Section: Spéciale

MessageSujet: Re: Sur le chemin entre la légende et la vérité   Mer 6 Mar - 23:55

La professeur, pas gênée du tout, vint s'asseoir à côté de moi. Elle regardait le lac elle aussi.
Puis elle prit la parole mélancoliquement sans me regarder, ce que quelques mois plus tôt je n'aurais pas laissé passer.

- Moi aussi j'aime ce lac... c'est ton don qui rend les autres jaloux comme ça ? J'ai l'impression de me voir à travers toi...

Ô souvenirs de jeunesse! Nan sérieux. Comment pourrais-je lui ressembler? On ne se connaît pas, j'ai ma propre personnalité...
En tout cas, elle est venue au lac déjà. Bah je suis heureuse pour elle.
La seule chose qui retint mon attention fut sa seconde phrase. Elle n'avait pas tord. Beaucoup m'en voulaient d'avoir un don aussi excitant et un Eelut au pouvoir étrange. Jalousie. Mais s'ils n'étaient pas assez braves et intelligents pour être dotés de pouvoirs plus originaux, j'y suis pour rien moi! Alors fichez moi la paix.

Je ne répondis pas. Un hochement de tête pouvait en dire loin. Je reportais mon regard sur le lac, attendant un évènement surnaturel ou autre. Le silence devint empereur.
Je vis soudain un remous dans l'eau. Surexcitée, je me levais brusquement pour regarder de plus près. Rien . Juste un nénufar. Voilà, j'avais raison, il n'y a strictement rien dans ce lac.
Pour rire, je lance un caillou dans l'eau. Et retiens ma respiration. Parce que quelque chose en sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mlle. Karmin
Foudroyante

Messages : 12
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 18
Localisation : En train de faire cour. XD

Feuille de personnage
Eelut : Cheval, Macaron| Prochainement
Âge du personnage : 29 ans
Section: Psychique

MessageSujet: Re: Sur le chemin entre la légende et la vérité   Ven 10 Mai - 0:08



Ne pas provoquer Séraphina...
Sous peine de le regretter...




With
Gaia
...
Gniiih, je vais être obligée de la rendre vraie moi ! é_è



Je me relevai brutalement et reculai lorsqu'elle sortit de l'eau. Séraphina nous fixait de ses yeux luisant. Brutalement, je tirai la jeune fille en arrière.La foudre apparut instantanément à mes mains. Je me plaçais entre l'élève et la créature de manière à la protéger de mon corps et m'adressa à la créature, menaçante :

- Ne t'approche pas Séraphina ou je t'électrocute !

Si je plonge ma main chargée d'électricité dans l'eau qui est un élément conducteur, elle sera instantanément grillée de la tête au pied. Cependant, je ne pense pas que ce soit suffisant pour la neutraliser, mais seulement pour l'immobiliser quelques minutes. Mon pouvoir est certes très puissant, mais le sien ne l'est pas moins.
A cause de la bêtise de l'élève, je vais devoir prendre des risques pour la protéger ET la mettre hors de danger, ainsi que moi.
Je suis une professeur et j'en assume la responsabilité, c'est-à-dire protéger l'élève lorsqu'il y a danger. Hors là, ce n'était pas un simple danger mais un danger mortel.

- Recule ! Recule et cours ! hurlai-je à la jeune fille.

Déjà Séraphina commençait à se servir de son don. Un tentacule d'eau nous fonçait dessus à une vitesse folle. J'eus juste le temps de me coucher au sol en poussant la jeune fille pour qu'elle tombe.
Je me relevai et envoyai une décharge électrique dans la direction de la femme-poisson.
Oui, j'avais peur, et je l'admets sans complexe. Qui n'aurait pas peur dans cette situation là ?
Je maintins ma foudre quelques secondes et fis un bon de côté pour esquiver un nouveau tentacule. Je reculai de plus en plus, regardant autour de moi, prête à échapper à la prochaine attaque.
Le truc, c'est que je ne réussis pas à esquiver le tentacule suivant. Je fus plongée dans l'eau glaciale. Paniquée, entrainée vers le fond, je fis jaillir de la foudre par tous les pors de ma peau, battant frénétiquement des bras et des jambes pour sortir de l'étreinte glacée. Je finis par arriver à la surface, inspirai une grande goulée d'air et m'accrochai à l'herbe mouillée pour sortir du lac. Trempée, frigorifiée, je regardai autour de moi et finis par apercevoir mon élève. Je me relevai difficilement et titubais vers elle.

- Ca va ?

Je ne voyais plus Séraphina. Elle devait être retournée dans les profondeurs du lac. Pourquoi était-elle partie ? Que s'était-il passé ?

[Aha, à ton tour d'être dans la cacade ! ~]


To be continued...


© Never-Utopia


_________________
Le cheval, le cheval, ça m'a pris très tôt, le cheval, le cheval, je trouvait trop beau : d'aller au galoooooooop !! :7e4a:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sur le chemin entre la légende et la vérité   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur le chemin entre la légende et la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [1754] A mi-chemin... Entre rêve et réalité [Hypnos]
» A mi-chemin entre Ciel & Terre [ Pv Pépé ] [TERMINE]
» Une cousine c'est a mi chemin entre une amie et une soeur [PV Shay]
» Monts d'Aubrac : entre rudesse et majesté
» Les lieux de la légende...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Intensive•Training• :: Les Ruines :: Le Lac Hanté-