Des enfants ultrasensibles génétiquement modifiés pour le combat.
 

Partagez | .
 

 Tu aime avoir peur ? Fillette, tu vas être servie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Olivia R. Pierce
The Electric Girl ↯

Messages : 14
Date d'inscription : 03/02/2013

Feuille de personnage
Eelut : Loup
Âge du personnage : 17 ans
Section: Physique

MessageSujet: Tu aime avoir peur ? Fillette, tu vas être servie.   Dim 24 Fév - 2:11




Lana & Olivia
Tu aime avoir peur ? Fillette, tu vas être servie.

Les talons d’Olivia claquaient sur le carrelage gris. La jeune fille soupira en secouant ses boucles dorées. Qu’est-ce qui lui avait prit de s’embarquer dans cette galère ?
Elle avait la ferme intention de dormir jusqu’à midi trente, minimum, lorsque cette bande de singe l’avait tirée du lit en criant. Elle avait râlé, mais avait bien dû se rendre à l’évidence. Ils ne la lâcheraient pas tant qu’elle n’aurait pas fait leur stupide gage.

Tout avait commencé hier soir. Quand Kyle, Judy, et Eliott s’étaient ramenés dans la chambre qu’elle partageait avec sa coloc’, Aline. Eliott avait trouvé un jeu de cartes dans les affaires d’une des profs et proposait un poker. Olivia n’avait jamais joué à ce jeu, et ne comprenait rien aux règles. Elle avait perdu toute les manches et avait récolté un gage. On lui avait laissé le choix entre embrasser le garçon le plus moche du campus, ou se rendre dans la maison hantée. Sur le coup, il était deux heures du matin, et elle avait choisi la deuxième option. Puis elle s’était endormi en marmonnant qu’elle le ferait demain.

Bien sûr, elle ne pouvait pas imaginer qu’ils allaient lui hurler dans les oreilles vers huit heures, afin qu’elle aille tenir sa promesse. D’ailleurs, en se réveillant, elle ne s’en souvenait même pas. Mais il semble que lorsqu’on dit quelque chose à moitié endormie, ça compte quand même. Elle avait alors enfilé un jean et un tee-shirt en maugréant et en pestant contre celui qui avait inventé ce stupide jeu. Ses amis avaient voulu la traîner dehors, mais elle avait envoyé une décharge au premier qui avait osé la toucher. Nan, mais faut pas abuser, quand même.

Oh, bien sûr, elle aurait pu renoncer, s’énerver, et tourner les talons. Mais il faut croire qu’Olivia est trop fière. Ne jamais refuser un défi. Il faut dire qu’une fois qu’elle aurait mis les pieds dans cette fichue maison, la nouvelle tournera sur le campus et elle pourra se vanter d’avoir fait quelque chose de dangereux. Favorable à sa réputation. Elle avait donc levé la tête d’un air digne et s’était dirigée à grand pas vers la demeure qui en effrayait plus d’un. Les règles furent fixées. « Tu dois rester dans la maison pendant dix minutes, sinon ça ne compte pas ». Olivia avait haussé les épaules et était entrée dans l’imposante bâtisse.

A présent, elle était seule, au premier étage. Elle ne pouvait pas s’empêcher de frissonner en entendant le vent hurler dans les volets.
Wouuuuuuuuuuuh, wouuuuuuuuuuuuuuuuuh…
« Ta gueule », murmura la jeune fille.
Elle s’approcha d’une fenêtre, et remarqua que ses amis n’étaient plus là. « Quelle bande d’imbécile », pensa t-elle. Avaient ils pris peur ? Ou voulaient ils juste lui faire une mauvaise blague ?
Olivia sortit de ses pensées en entendant des coups au rez-de-chaussée. Sourds, répétés, ils évoquaient des pas rapides et stressés. L’adolescente regarda autour d’elle avec prudence. Elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à cette stupide légende, qui était sur toute les lèvres ; Chellesia, la femme-chat qui hante les lieux, attaqueraient les imprudents pensionnaires qui s’aventureraient dans les ruines de la résidence. Stupide histoire. Stupide amis, stupides pari.
Stupide fierté.

Un bruit retentit derrière elle. Elle se retourna et envoya une puissante décharge contre le mur. Ce n’était que Kol, son Eelut, qui avait fait tomber une chaise dans un fracas retentissant. Le loup s’approcha d’elle, et Olivia passa sa main gantée dans le pelage gris de l’animal. Il frotta sa tête contre elle, et émis un grognement. Il n’aimait pas que sa maîtresse se mette dans des situations inquiétantes.
« Ca va, je vais bien », le rassura t-elle.

Des cris retentirent au rez-de-chaussée. Olivia se figea et soupira en pensant à ses amis. Voilà pourquoi ils n’étaient plus devant le bâtiment, il étaient rentrés pour lui faire peur. Elle était étonnée qu’ils aient eu le courage de franchir la porte, mais s’ils voulaient lui faire une blague, c’était carrément raté.
Tududu ♪
Olivia baissa la tête, farfouilla dans la poche de sa veste et en extirpa son téléphone portable. C’était un message de Judy.
« Dsl de t’avoir laissé, on s’est fait chopé par une pionne. Tkt, on t’as pas balancé. On est au self, tu te grouille ?? »
La jeune fille releva la tête avec angoisse. Si ils étaient au réfectoire, alors la personne qui venait d’hurler…
Les cris retentirent à nouveau. Olivia pouvait les identifier, à nouveau, c’était des hurlements de fillette. Elle se précipita dans les escaliers, Kol sur les talons, et courut dans les couloirs en suivant la voix. Elle s’arrêta devant la chambre n°17.
Olivia ouvrit la porte.

© Mzlle Alice.


_________________
Like we're gonna die young
« Young hearts, out our minds running 'til we outta time. Wild child's lookin' good living hard just like we should. Don't care who's watching when we tearing it up. That magic that we got nobody can touch.•• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tu aime avoir peur ? Fillette, tu vas être servie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi avoir peur dans le métro, la nuit, n'est ce pas ? [Livre 1 - Terminé]
» Nouvel emploi, nouveau mode de vie (TERMINÉ)
» Progression Chest Tricks
» On a arrêté de chercher les monstres sous notre lit quand nous avons réalisé qu'ils étaient à l'intérieur de nous. ✗ caly
» Decathlon : CARRIERE TERMINEE :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Intensive•Training• :: Les Ruines :: La Résidence Hantée-