Des enfants ultrasensibles génétiquement modifiés pour le combat.
 

Partagez | .
 

 Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Avril Misterlly


Messages : 204
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 19

Feuille de personnage
Eelut : Leone, lion.
Âge du personnage : 17 ans.
Section:

MessageSujet: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Mer 15 Fév - 7:31

Ouf... J'avais enfin échappé à ces surveillants et ces scientifiques avec leurs seringues et leurs sourires carnassiés. Bon, maintenant que je les avais fait courir dans tous le centre, ils avaient normalement abandonnés... Enfin, j'espèrais... Bon, il ne fallait pas se focaliser sur ça. Il fallait que je retrouve mon chemin. Cela faisait peut-être deux ans que j'étais arrivée dans ce centre mais malgrès ça, je me perdais très souvent... Je continuais de marcher le long des immences et interminables couloirs blancs du centre. Je marchais tranquillement avec ma musique et Leone qui gambadait joyeusement quand j'entendis un cri. Même avec ma musique qui était à fond, je l'avais entendu. Je fis signe à Leone de me suivre et m'approcha discretement. C'était une dispute entre un élève et un scientifique. Vu la la tête du scientifique qui avait viré au rouge (ce qui était très assortit avec sa couleur de cheveux rose bonbon.). Je regardais tranquillement la scène pour en connaître l'issu de cette dispute quand j'entendis des bruits de pas derrière moi. Je tourna la tête et vit une jeune fille, blonde, les cheveux ondulés qui vint à ma rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Jeu 16 Fév - 8:49

« Crétin de bras ! »

Ben quoi ? Ça ne vous était jamais arrivé, à vous, de s'énerver contre votre bras ? Non ? Ah. Ben, April, à elle, ça lui arrivait pratiquement tous les jours. Elle contrôlait de mieux en mieux son corps et son pouvoir, mais il arrivait à ceux-ci de n'en faire qu'à leur tête. Et ce jour-là, ben c'était le cas. Le bras droit d'April s'était mis à rétrécir, rétrécir, rétrécir... Tellement, qu'on ne l'apercevait à peine. Pour attirer les regards curieux des autres élèves, c'était génial.

Elle avait attendu plusieurs heures avant de se décider enfin à se rendre à l'infirmerie. Elle pensait que son corps redeviendrait normal à un moment ou un autre. Mais elle avait fini par trouver le temps long, et avait donc profité d'une petite pause pour aller se faire soigner. Elle espérait que les infirmiers trouverait une solution pour arranger ça, car elle n'avait pas du tout l'intension de rester ainsi toute la journée. Et puis, c'était quand même assez inconfortable, comme situation.

April se trouvait donc sur le chemin de l'infirmerie. Elle avait laissé Rubis dans sa chambre et s'y était donc rendue toute seule. Ses amis habituels n'étaient pas avec elle, elle n'avait pas eu envie de les déranger pour ça. Soudain, à deux pas de l'infirmerie, elle s'arrêta net. Elle avait entendu des cris. Pas des cris d'effroi, mais de colère. C'était encore plus énorme. April hésita quelques instants puis se décida à trouver la source du bruit. Cela provenait d'une petite pièce. La jeune fille s'approcha et tenta de voir ce qui se passait. Mais une longue chevelure blonde pâle l'empêchait de regarder. Une autre fille semblait elle aussi avoir été attirée par les cris.

April lui tapota l'épaule et lui demanda, en chuchotant le plus bas possible pour ne pas que les personnes présentes dans la pièce l'entende :

« Excuse-moi, est-ce que tu sais ce qu'il se passe ? Tu as entendu les cris, toi aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Léandre Black
Imperfection au masculin

Messages : 197
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23
Localisation : Derrière une séringue

Feuille de personnage
Eelut : Never too
Âge du personnage : 26 ans
Section: Sans pouvoir

MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Jeu 16 Fév - 21:24

- Sale petit merdeux...

Je serrais les poings. Fou de rage. Comment ce môme pouvait se permettre de m'insulter de la sorte ? Le gamin, visiblement hilare, continuait de m'insulter. Oui, j'étais efféminer. Oui, j'avais les cheveux rose. Et oui, j'allais lui apprendre les bonnes manières. Je m'approcha de lui, d'une démarche féline et déterminé. Comment ça je n'ai pas le droit de frapper des élèves en dehors de mon laboratoire bien à l'abri des regards ? Je m'en moque.

- Qu'est-ce qu'il y a tapette ? Je t'ai vexé ?

Je me mis à hurler des insultes qui le firent pâlir brusquement. Enfin, il comprenait son erreur. J'étais Léandre Black et j'allais lui apprendre qui était l'adulte. Il n'avait qu'a peine quinze ans, et alors ? Jeune ou pas, avec ses pouvoirs nous étions à égaliter. D'ailleurs, quel pouvoir avait-il ? Je le gifla avec violence, avant de crier. Il m'avais brûlé pour se défendre. Je le regarda avec fureur.

- Brûler ou non, je vais te faire regretter tes paroles.

S'en suivit une bagarre entre lui et moi. De cris, des coups, des insultes... Du sang coula de son nez, puisque je le lui avais cassé, et des brûlures recouvraient mon visage et mes mains. Un surveillant arriva et nous sépara à grand renfort de cris et de son don anesthésiant. Je grogna doucement, pris d'une intence fatigue.

- Aller à l'infirmerie monsieur Black. Je m'occupe de cet élève.
- Ouai, ouai...

Je vis deux jeunes filles au loin. Je savais que le pouvoir du surveillant m'avais complètement shooter. Si je voulais arrivé à l'infirmerie aujourd'hui et non demain -puisque j'étais trop faible- j'allais avoir besoin d'aide. Heureusement, le don de mon "sauveur" atténuait la douleur de mes blessures. Le gamin et le surveillant partirent de leur côté, tandis que moi j'appellais les témoins de ma colère.

- Hey ! Venez ici, j'ai besoin de votre temps.

_________________
Toi, ton don me plait. Viens voir Dr.Black, c'est un ordre !







Spoiler:
 


Dernière édition par Léandre Black le Dim 26 Fév - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Avril Misterlly


Messages : 204
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 19

Feuille de personnage
Eelut : Leone, lion.
Âge du personnage : 17 ans.
Section:

MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Ven 17 Fév - 8:22

Excuse-moi, est-ce que tu sais ce qu'il se passe ? Tu as entendu les cris, toi aussi ?
Ce n'est pas que je n'avais pas envie de lui répondre mais cette dispute méritait le coup d'oeil. Je n'avais jamais vu un élève osé parler comme ça à un adulte du centre et encore moins un scientifique. Pour moi, tout le monde avait trop peur de se retrouver face à un scientifique ayant une dent contre vous, ça risquez de faire très très mal. Bon, c'est vrai que celui-ci avait une tête particulière. Les cheveux rose bonbon, une démarche délicate (pour un homme) et des airs féminins. C'est assez étrange à vrai dire...
Je continuais de suivre cette dispute quand les deux opposants en vinrent aux mains. Le scientifique le gifla plusieurs fois quand ce fut à lui de crier. Le "gamin'" venait de se défendre et l'avait alors brûlé. Même moi qui était une forte tête avec les adultes de ce centre, je n'aurais jamais osé par peur de représailles. Après quelques insultes des deux parties, tout devint un peu plus violent. Du sange coula et ils avaient l'air se souffrire tous les deux. Enfin ! Un surveillant venait enfin de les séparer. Le jeune et le surveillant partirent alors, tout deux de leur côté, je me retourna vers l'autre jeune fille.

-Salut... Et bien...
J'allais lui répondre mais on m'interrompit.

- Hey ! Venez ici, j'ai besoin de votre temps.
Besoin de notre temps ? Et bien... C'était la première fois qu'on me demandait de l'aide. Surtout un adulte d'ici. Au fond de moi, j'étais limite euphorique. Souvent, on m'interppellait pour me crier dessus voir même en venir aux mains mais là !

Je me tournais vers lui en essayant de ne pas rire car sa coiffure était vraiment... Kitch. nan mais c'est vrai quoi, vous avez déjà vu un homme comme ça ? Et bien pas moi en tout cas...

Il fallait que je joue la petite fille écervellée, je n'avais pas du tout confiance en eux. Ils étaient tous des manipulateurs sans scrupules ou des scientifiques complètement débiles mais il fallait en être sûr.
-Nous ? Pourquoi avez-vous besoin de notre aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Dim 26 Fév - 10:58

Aïe, un scientifique. April aurait dû s'en douter. Il n'y avait que eux pour crier sur des élèves. La jeune fille ne les avait jamais aimé. Toujours à faire des expériences sur le premier venu... Brr... Ça lui donnait la chair de poule. Alors elle passait son temps à les éviter, tous. Sauf que là, elle était piégée : le scientifique les avait vues, elle et l'autre fille, l'espionner. Et pire encore, il leur demandait de l'aide.

De l'aide ? Qu'est-ce qu'un scientifique comme lui pouvait-il bien espérer de deux élèves comme elles ? De plus, April avait un bras inutilisable pour le moment. Tiens, et si elle s'en servait d'excuse ? Après tout, chaque chose doit tout de même avoir un petit avantage, non ?

« Ah, oui, j'aimerais bien vous aider, vraiment, mais bien malheureusement j'ai un bras invalide, comme vous pouvez le voir. Il est très court. Enfin, ça va être réparé très vite, hein, faut pas s'en faire, mais voilà quoi. C'est tellement dommage, moi qui me faisais une joie de pouvoir vous aider ! »

Elle se tut. Oui, bon, elle en faisait un peu trop, là. Il allait finir par croire qu'elle se fichait de lui. Ce qui, dans le fond, n'était pas tout à fait faux. Bon, maintenant, elle devait s'eclipser. Tant pis pour l'infirmerie, elle irait dans sa chambre à la place, elle patienterait encore pour son bras. Elle ne tenait pas à prendre le même chemin que ce type aux cheveux roses. Elle s'en voulait de laisser l'autre fille toute seule avec celui-ci, mais dans ces situations là, c'était chacun pour sa peau.

Elle allait donc faire un pas en direction des dortoirs, lorsque cet idiot de bras reprit sa taille normale. Oh non. Pile au moment où il devait à tout prix rester anormal ! Son corps n'en faisait vraiment qu'à sa tête. Elle tenta de le raccourcir à nouveau, mais le bras ne lui obéissait pas. Elle pesta. Zut alors, elle n'avait plus aucune excuse, maintenant. Crotte de biquette. Elle allait devoir aider ce fichu scientifique...

« Euh, oh ! Regardez ! Mon bras a poussé ! Ouah, c'est génial... Bon et bien je vais devoir... je vais pouvoir vous aider maintenant. C'est chouette hein ? Youpi. »

Ok, bon décidemment il fallait vraiment qu'elle arrête de parler. Elle disait absolument n'importe quoi. C'était certain maintenant, il allait vraiment penser qu'elle se payait sa tête. Il fallait qu'elle change de sujet. Avec un peu de chance, il oublierait.

« Alors, donc, moi c'est April. A votre service. »

A son service ? Ben voyons. Comme si elle n'avait que ça à faire, d'être à son service ! Un scientifique, en plus. N'importe quoi. Mais bon, au moins elle avait réussi à parler d'une manière plus ou moins convaincante, ça compenserait donc ses paroles stupides qu'elle avait sorti un peu plus tôt.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Léandre Black
Imperfection au masculin

Messages : 197
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23
Localisation : Derrière une séringue

Feuille de personnage
Eelut : Never too
Âge du personnage : 26 ans
Section: Sans pouvoir

MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Lun 27 Fév - 5:18




« Qui apaise la colère éteint un feu ; qui attise la colère, sera le premier à périr dans les flammes. »
De Hazrat Ali

Le don anesthésiant du surveillant était toujours actif mais cela n'empêchait pas mes blessures d'être douloureuses. Je vais le tuer ce petit impertinent si je le retrouve. Ce gamin allait souffrir... Je le jure ! Je posa mon regard sur mes mains brûlées et un petit gémissement terrifié s'échappa assitôt de mes lèvres. Du sang, mon sang... Je fermais les yeux, retenant difficilement mes tremblements de frayeur. Merde, c'était pas le moment ! J'étais un scientifique et la vue du sang ne me posait jamais aucun problème hormis un détail : quand il ne s'agissait pas du mien.

Je redressais mon regard vers les jeunes filles, une fois plus calme, qui stupidement me demandaient ce que je leur voulais. Ne voyait-elle pas mes brûlures ?! Quelles pestes... La seconde, celle avec le bras bizarre, se comporta avec une telle immaturité que je me demandais si elle était simple d'esprit ou plus franchement, si elle se moquait de moi. Je la fixais très durement, la machoire crispé par la douleur. Son bras redevient valide et elle se joua encore de moi. Que cherchait-elle exactement ? Elle se payait ma tête la garce !

- Êtes-vous souffrantes de cécité chronique ou simplement imbéciles ? Emmenez-moi à l'infirmerie. Immédiatement !

J'avais crié mes derniers mots, partagé entre la douleur de mes blessures et la colère que j'éprouvais pour le gamin et ces insuportables gamines.

Spoiler:
 

_________________
Toi, ton don me plait. Viens voir Dr.Black, c'est un ordre !







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Avril Misterlly


Messages : 204
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 19

Feuille de personnage
Eelut : Leone, lion.
Âge du personnage : 17 ans.
Section:

MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Ven 2 Mar - 1:16

Pendant que j'attendais la répondu du surveillant, je remarquais que l'autre fille avait un bras plus petit qe l'autre et qu'elle n'utiliserait pas ceci comme excuse pour ne pas m'aider. Je lui jeta un regard implorant quand elle se mis à parler, elle aussi.

« Ah, oui, j'aimerais bien vous aider, vraiment, mais bien malheureusement j'ai un bras invalide, comme vous pouvez le voir. Il est très court. Enfin, ça va être réparé très vite, hein, faut pas s'en faire, mais voilà quoi. C'est tellement dommage, moi qui me faisais une joie de pouvoir vous aider ! »

Une joie, tu parles ! Lâcheuse va, elle allait me laisser toute seule avec ce scientifique qui n'avait pas l'air net du tout. Mais cette fois-ci, je ne pouvais rien faire contre ça... Et zut !

Elle commença alors à s'en aller quand son bras redevint de taille normal. D'après son regard, la jeune fille avait embarrassé et en colère contre elle même. Je lui jeta un sourire mauvais puis l'écouta.

« Euh, oh ! Regardez ! Mon bras a poussé ! Ouah, c'est génial... Bon et bien je vais devoir... je vais pouvoir vous aider maintenant. C'est chouette hein ? Youpi. »


Ah, la bonne blague ! Nan, mais sérieusement, quel élève était heureux de pouvoir aider un scientifique, personne je crois ou... Ah si ! La fille dans la catégorie spécial de la dernière fois ! Sinon, à part celle-ci, personne. Cette élève se moquait vraiment du scientifique là, c'était risqué de sa part mais drôle, très drôle. J'émis un petit gloussement puis me calma très vite en voyant que le scientifique nous regardait avec un regard noir.

« Alors, donc, moi c'est April. A votre service. »

A son service, hein ? Et bien, la pauvre n'était pas sortit de l'auberge...

Mon regard se tourna alors vers la scientifique. Il devait souffrir mais tant pis, pas de pitié. Il nous regarda d'un regard un peu plus calme que tout à l'heure mais dur quand même.

- Êtes-vous souffrantes de cécité chronique ou simplement imbéciles ? Emmenez-moi à l'infirmerie. Immédiatement !


Il venait d'hurler mais que deux petits mots résonnaient dans ma tête.

<< ... simplement imbéciles ?... >>.

Il allait voir, "simplement imbéciles", normalement, j'aurais du jouer la parfaite gamine écervellé mais là, il allait trop loin.

-Nan, mais oh ! Vous vous prenez pour qui ? Les "imbéciles" comme vous dîtes si bien ont un nom je vous signale. Moi c'est Avril déjà, donc merci de m'appeller comme telle. Ensuite, nous vous aidons si nous en avons envie. Alors le 'immédiatement" vous le vous gardez.
Une véritable rebelle. Je n'aimais pas être traité de cette façon et si il continuait il allait très vite le regretter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Sam 3 Mar - 2:12

La jeune fille à côté d'elle fit un petit gloussement. Le foutage de gueule d'April devait être comique. A vrai dire, elle-même trouvait ça drôle, même si c'était tout de même assez dangereux. Il ne fallait jamais énerver un scientifique : on ne savait jamais comment il se vengerait.

« Êtes-vous souffrantes de cécité chronique ou simplement imbéciles ? Emmenez-moi à l'infirmerie. Immédiatement ! »

Hé ho, non mais pour qui il se prenait, lui ? Elles étaient pas ses bonniches, quand même. Et le respect, il ne connaissait pas ? April devint presque rouge de colère. Elle allait répliquer, lorsque l'autre élève la devança :

« Nan, mais oh ! Vous vous prenez pour qui ? Les "imbéciles" comme vous dîtes si bien ont un nom je vous signale. Moi c'est Avril déjà, donc merci de m'appeller comme telle. Ensuite, nous vous aidons si nous en avons envie. Alors le ''immédiatement" vous le vous gardez. »

April se mordit la lèvre. Mince, elle était allée un peu trop loin, là. Le scientifique allait s'énerver pour de bon. Il fallait qu'elle intervienne. Qu'elle apaise un peu la colère.

« Euh, ce qu'elle veut dire c'est que généralement, on essaye de montrer un minimum de respect envers les personnes qui acceptent de vous aider, que vous soyez scientifique ou non. C'est tout. »

Ok, bon, là, il n'y avait pas photo. Le type aux cheveux roses allait s'énerver pour de bon. En clair, les deux jeunes filles étaient dans la m... dans le pétrin. April hésita à s'enfuir. Le scientifique était blessé, il n'irait pas très loin, et la jeune fille pourrait lui échapper sans problème. Surtout si elle réussissait à agrandir ses jambes.

Mais elle n'osa pas. Elle se tourna vers Avril. Avril, hein ? Chouette prénom. Qui ressemblait légèrement au sien. Elle imaginait déjà toutes les confusions que ça créerait. Pleins de gens doivent déjà mélanger leurs prénoms. Classe. Faudrait qu'elles traînent ensembles, un de ces quatre. Ce serait drôle.

Bref, donc, elle la regarda. Elle cherchait une réponse, une solution à sa question muette : Comment est-ce qu'elles allaient s'en sortir ? Fallait-il aider ce scientifique ? Il était bien blessé et tout brûlé, pourtant April s'en fichait. Elle n'éprouvait aucune pitié pour un type aussi idiot. Alors quoi ? Est-ce qu'elles devaient continuer à se foutre de lui ? L'idée était marrante, mais assez risquée. Et April n'avait pas tellement envie de perdre un ou deux membres pour une histoire comme ça.

Bon, si elle n'avait pas envie d'aider cet idiot, elle ne l'aiderait pas. Tant pis pour lui. Et autant mettre les choses au clair dès maintenant. Elle se tourna donc vers le scientifique et affronta sa timidité (qui avait d'ailleurs complètement disparue depuis qu'elle était arrivée devant l'infirmerie) :

« Excusez-moi, mais je viens de penser que je n'ai absolument pas envie de vous aider. Vous m'avez trop vexée pour ça. Donc allez chercher d'autres chiens qui accepteront d'emmener un type comme vous jusqu'à cette fichue infirmerie, mais moi je refuse. »

Voilà, c'était dit.

« Avril, tu viens ? On s'en va. »

Elle s'apprêtait à tourner les talons lorsque soudain le souvenir affreux des texts de laboratoire qu'elle avait subi lorsqu'elle était enfant lui revint. La vue de ce fichu scientifique lui avait ravivé la mémoire. Son coeur commença à battre à une allure folle, et elle se mit à respirer avec difficulté. De l'air, de l'air ! Elle tomba à genoux sur le sol.

Et alors, ses crises recommencèrent. Plus les secondes passaient, plus elle se rappelait. Et plus elle se rappelait, plus elle avait mal. Et son corps se changeait. Son ventre s'allongea, sa tête rétrécit, ses mains gonflèrent, puis son ventre se remit normal, ses pieds grandirent, ses ongles poussèrent, ses yeux diminuèrent de volume. Il fallait qu'elle arrête de penser à ça, il fallait qu'elle songe à autre chose. Mais le souvenir ne partait pas.

Elle se releva, son corps modifiant encore sa taille et ses proportions. Elle s'agrippa au bras du scientifique, tellement fort qu'elle le pinça. Mais elle lâcha bientôt prise et retomba. A ce moment là, le souvenir partit enfin. Son corps reprit une taille plus ou moins normale. Elle resta allongée par terre, reprenant son souffle. Elle regarda tour à tour le scientifique et Avril. Ils devaient la prendre pour une folle.

« Désolée » murmura-t-elle, essouflée. « C'est un truc que je ne peux pas contrôler. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Léandre Black
Imperfection au masculin

Messages : 197
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23
Localisation : Derrière une séringue

Feuille de personnage
Eelut : Never too
Âge du personnage : 26 ans
Section: Sans pouvoir

MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Dim 4 Mar - 9:35

« Tant qu'il y aura des hommes,
le monstre du mal ne sera jamais dompté. »
De Reine Malouin

Je sentais ma tête qui me tournait. L'odeur et la vue de mon sang me faisaient me sentir mal. Je me soutiens contre le mur, sentant des filets de sueur froide glissaient le long de mon dos. Je me sentais mal, vraiment et j'étais à deux doigts de laisser les gamines dans leur tentative de se faire passer pour des idiotes et d'aller moi même -au risque de tomber dans les pommes en cours de route- à l'infirmerie. Je détestait que l'on se foute de ma gueule et April était le type de gamine qu'il fallait remettre à leur place. Rapidement. Je notais dans un coin de ma tête son pouvoir et laissait mon esprit la photographier. Si j'arrivais à me souvenir de ces deux uniques choses, une fois soigner, je pourrais la punir comme il se doit. Elle allait regretter son insolence... Je poussais un petit gémissement de douleur, gardant toutefois assez de retenu. Je n'allais quand même pas crier et pleurer comme le gosse de tout à l'heure. Je sourais doucement, malgré la brûlure qui coupait mes lèvres en deux. Au moins, le morveux avait payer.

Lorsque l'autre jeune fille parla, au curieux nom d'Avril, quelque chose dans mon esprit germa. Cette attitude, ce visage, ce prénom. C'était la description que m'avait fait le professeur le jour où Diana était devient ma partenaire. Oooh, mais c'était une nouvelle très intéressante ~ Je sourais d'avantage, alors que je me laissais tomber dos contre le mur, pâle comme un linge. La jeune April -aïe, j'allais confondre avec les noms- voulut jouer les traductrices en me faisant savoir que sa camarade de fortune que je devais faire preuve d'un minimum de respect pour ceux qui accepte de m'aider. Je partis dans un léger fous rire qui mourût aussitôt avec la douleur des brûlures sur mon visage. Je gardais toutefois mon sourire amusée, et quelque peu sadique.

- Ne dit-on pas aussi que l'on doit le respect de ces aînés ? Vous vous fichez de moi et c'est moi qui devrait m'incliner ? Oh, je suis un vilain scientifique, c'est pour ça ? N'ayez crainte... je m'en sortirais seul.

Et je murmurais ensuite, haletant à cause de la douleur :

- Je m'occuperais de vous plus tard. Avril et April.

Soudain, alors que les deux jeunes filles décidaient de partir. La plus garce des deux -oui, oui, je parle bien d'April- se comporta d'une façon bien étrange. Elle se tortilla sur le sol, prise de ce qui semblait être une crise d'angoisse. Je la regarda sans un mot, admirant le phénomène. Je le voyais souffrir mais je ne faisais pas un geste pour elle. Petite vengeance, personnelle. Elle attrapa soudain mon bras, et je la fixais cette fois dans les yeux tandis qu'elle me faisait mal. Elle me lâcha et retomba sur le sol, plus apaisé. Je voyais bien que ses membres tremblaient encore malgré que la crise était passé. Je m'agenouilla à ces côtés et, d'un visage indéchiffrable, la forcait à se lever. Elle devait elle aussi aller à l'infirmerie. Je la soutenais, sentant que ce don l'avait épuisé. Elle était si pâle.

- Viens. Fis-je séchement.

Et d'un pas lent, je marcha vers l'infirmerie. Sans un regard pour Avril, ni la jeune April que je soutenais difficilement. Pourquoi j'avais fais ça ? Par pitié (comment ça elle m'avait émue en prenant mon bras ? N'importe quoi) envers plus faible que ma personne. On ne pouvait pas tous être parfait. Son don lui faisait défaut. Je souris, je l'aiderais.

_________________
Toi, ton don me plait. Viens voir Dr.Black, c'est un ordre !







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Avril Misterlly


Messages : 204
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 19

Feuille de personnage
Eelut : Leone, lion.
Âge du personnage : 17 ans.
Section:

MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Mer 7 Mar - 1:38

Avril, tu viens ? On s'en va.
Moui, il vallait mieux que nous y allions. Je la suivis tranquillement sans faire attention au scientifique qui n'avait pas l'air de bouger.

- Ne dit-on pas aussi que l'on doit le respect de ces aînés ? Vous vous fichez de moi et c'est moi qui devrait m'incliner ? Oh, je suis un vilain scientifique, c'est pour ça ? N'ayez crainte... je m'en sortirais seul.
Bah c'était le programme mon vieux: moi et April on s'en va et toi tu te débrouilles tout seul comme un grand. Heureusement que je n'avais pas dit ça tout haut, sinon là, j'étais vraiment morte.

Moi et April commençâmes à partir quand elle tomba à terre, se tortilla dans tout les sens avec son corps qui en même temps se modifiait. Elle attrappa le bras du scientifique tellement fort qu'elle le pinça. Ce n'était pas drôle mais pourtant la souffrance du scientifique me faisait rire, allez savoir pourquoi...



« Désolée » murmura-t-elle, essouflée. « C'est un truc que je ne peux pas contrôler. »

Le scientifique rose bonbon s'agenouilla auprès d'elle en essayant de la relever. Etrange... Un scientifique sui aidait une élève, vraiment bizarre.



-Viens.
Je m'approcha d'April et la soutenu de l'autre côté en l'accompagnant à l'infirmerie avec le scientifique. Finalement, on allait devoir s'y rendre à cette foutue infirmerie...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Dim 25 Mar - 1:02

Qu'Avril l'aide, April trouvait ça normal. Elle aurait même été étonnée du contraire. Mais que le scientifique l'aide aussi, par contre, ça lui semblait étrange. Pourquoi, alors qu'elle avait été, il fallait bien le reconnaître, très insolente et irrespectueuse envers lui, est-ce qu'il venait à son secours ? Ce n'était pas logique. Mais April était trop faible pour refuser. Elle souffla un simple petit « Merci » muet et se laissa porter jusqu'à l'infirmerie.

En cours de chemin, elle réalisa qu'elle s'était comportée comme une peste, avec cet homme aux cheveux rose. Il était un scientifique, d'accord, mais elle n'aurait pas dû. Même s'il avait l'air peu sympathique. Elle s'excusa alors, tout en continuant de marcher :

« Euh, je suis désolée pour tout à l'heure. J'ai dû paraître méchante. Mais c'est juste que j'étais énervée. »

Elle n'en dit pas plus. Pas besoin de s'étaler sur le sujet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Léandre Black
Imperfection au masculin

Messages : 197
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23
Localisation : Derrière une séringue

Feuille de personnage
Eelut : Never too
Âge du personnage : 26 ans
Section: Sans pouvoir

MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Mar 27 Mar - 7:44

Spoiler:
 

Et oui, finalement, de gré ou de force, je me rendais à l'infirmerie avec les deux jeunes filles. Au moins, si je tombe dans les pommes en cours de route, je suis presque certain que l'une d'elle me portera secours. Ou au moins, un semblant d'aide. J'étais assez faible et je ne regardais pas April de peur de voir que mes mains couvertes de sang ne l'avaient taché. Du sang, MON sang... Quelle horreur... Ce môme le payera cher, très cher. Le pouvoir du suveillant commençait déjà à s'estomper. Je me crispais, les traits durs, retenant les gémissements peu glorieux de ma douleur. Mon visage me brûlait, mes mains, mon torce. Le pouvoir de ce gosse était puissant, sans nul doute. J'aimerais bien le posséder. Oh, je divague encore. Je devais penser à me soigner avant de rêver à des pouvoirs qui peut-être ne me serront jamais acquis. Je pensais bien à cette Diana mais tant que nous n'aurions pas essayer un échange, ce n'était pas la peine de m'imaginer "Grand Chef" du Centre.

Soudain, une petite voix se fit entendre. Je continuais pourtant de marcher, sans tourner mon visage vers April. Ainsi, elle s'excusait de sa conduite. Bien, bien ! Peut-être que ces gamines n'étaient pas aussi irrécupérables que je l'avais pensé. J'esquissa un simple sourire parlant à voix basse de peur de ne pas pouvoir gérer ma douleur :

- Oh, ce n'est rien mademoiselle. Nous autres scientifiques, et autres professeurs de la science, avont l'habitude de ce genre de comportement. C'est toujours vexant mais rien de très... Enfin bon. Nous n'avons pas le beau rôle ici. C'est gentil de votre part de vous escusez.

Je me tus, ne souhaitant pas aller plus loin. Et puis, nous étions arrivé. J'entra dans l'infirmerie dans un soupire de douleur. Enfin...

_________________
Toi, ton don me plait. Viens voir Dr.Black, c'est un ordre !







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Avril Misterlly


Messages : 204
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 19

Feuille de personnage
Eelut : Leone, lion.
Âge du personnage : 17 ans.
Section:

MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   Mer 28 Mar - 21:07

A mon avis, le pouvoir du surveillant commençait à s'éstomper. En effet, ce scientifique avait vraiment l'air de souffrir, j'éprouve presque de la pitié pour lui...
Nous continuions à marcher quand April rompu le silence qui pesait depuis qe nous avions quitter la scène où s'était déroulé la disute.

Euh, je suis désolée pour tout à l'heure. J'ai dû paraître méchante. Mais c'est juste que j'étais énervée.
Elle s'excusait ? Ah mon avis, elle ne voulait tout simplement ne pas avoir d'ennuis, c'était son choix et je le respectais. Quoi pourquoi ? Ca vous étonne que je n'ai pas sortit une remarque désobligeante à son égard ? Je sais que je peux être méchante mais qu'avec ceux qui m'énerve comme ce scientifique là qui n'hésitera pas "régler notre compte" quand il sera remis sur pied mais April, elle, est gentille. En tout cas, je ne m'excuserais pas. Je n'ai plus rien à perdre depuis que je suis ici quoicque... Non, ilfallait vraiment que j'arrête d'avoir d'aussi mauvaise pensées, je devais aider April à aller à l'infirmerie et c'est tout ce dont je devais me préocuper pour le moment.

- Oh, ce n'est rien mademoiselle. Nous autres scientifiques, et autres professeurs de la science, avont l'habitude de ce genre de comportement. C'est toujours vexant mais rien de très... Enfin bon. Nous n'avons pas le beau rôle ici. C'est gentil de votre part de vous escusez.
Lui aussi ?! Ils avaient tous été piqué par je ne sais quoi ou quoi ? Lui qui était si énervé il y a juste un instant, maintenant il était gentil et docile, c'était le monde à l'envers mais bon...
Mon regard se tourna vers April, elle avait meilleure mine, tant mieux. Je n'eux pas le temps de voir si le scientifique avait perdu encore plus de sang car nous étiions enfin arrivé à l'infirmerie. Pour une fois, j'étais contente d'aller voir cette infirmière. Je sais très bien qu'elle est barbante à s'inquièter pour un rien et qu'elle parle tout le temps mais vu le silencepesant qu'il y avait eu, j'esperais qu'elle allait faire la conversation.

-Bonjour madame (un minimum de respect.)
Ah mon avis, pas besoin d'en expliquer plus, elle avait très bien vu qui n'allait pas bien du tout.
J'émis un petit rire, amusé. Pauvre April et pauvre scientifique, cette femme allait les soigner comme personne ne l'avait fait auparavant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit accrochage à l'infirmerie [Pv: April Blake et Léandre Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Intensive•Training• :: •Centre :: Infirmerie-